Nous regardons de près

Ce n’est pas parce qu’on dispose d’une installation de filtration que l’on respecte automatiquement les exigences et valeurs de référence applicables. Il est important de savoir si l’installation de filtration fournit la puissance désirée pour éventuellement prendre les mesures qui s’imposent.
FILTRACHECK est le service d’analyse de FILTRACON® qui réalise un contrôle de votre installation d’aspiration à l’aide des techniques de mesure les plus modernes et qui analyse sa puissance.Un état des lieux est important, en particulier pour les modèles plus anciens car le type de sollicitation peut avoir changé.

FILTRACHECK effectue un contrôle de la qualité de votre installation. Ce contrôle comporte entre autres l’évaluation de la qualité de l’air ambiant, la détection des sources de particules, des tests de filtration et la localisation de fuites.
Nous recommandons des solutions concrètes sur la base des résultats des analyses. Parfois il n’est pas nécessaire d’investir dans une nouvelle installation d’aspiration. Des mesures ciblées de modernisation et d’optimisation de l’installation permettent de régler des problèmes et de rendre l’installation conforme aux normes actuelles. Nous trouvons ensemble la solution la plus efficace pour que votre installation assure à l’avenir de manière optimale sa fonction tout en respectant les exigences actuelles.

 

Dans quelle mesure les poussières fines sont-elles nocives pour la santé ?

Les poussières fines sont fréquemment appelées aussi PM10. PM est l’abréviation anglaise de « Particulate Matter », signifiant « particules en suspension ». Le nombre 10 indique le diamètre maximal de ces particules de poussière, à savoir 10 micromètres (10 μm). Un cheveu humain est de sept à dix fois plus gros. Les particules de cette taille ou inférieures ne sont pas retenues dans les voies respiratoires (Nez, Trachée) supérieures et arrivent jusqu’aux poumons.
Après les PM10, il existe des particules encore plus petites comme les PM2,5 (particules fines) et les PM0,1 (particules ultrafines). À partir des PM2,5, on parle de particules fines capables de pénétrer dans les poumons. Ce qui signifie que ces particules peuvent pénétrer jusque dans les plus petites ramifications et les alvéoles pulmonaires. Les PM0,1 (particules ultrafines) arrivent même dans le tissu pulmonaire et le sang et se répandent ainsi dans tout le corps, jusqu’au cerveau.
Du fait de leurs origines diverses, les poussières fines sont formées de multiples composés chimiques différents. Les particules de suie cancérogènes ultrafines sont particulièrement toxiques. À proximité de la source, par exemple un moteur diesel sans filtre à particules, elles ont un diamètre maximal d’un dix millième de millimètre (PM0.1). Ces particules ultrafines sont très fissurées. D’autres substances toxiques peuvent donc très facilement s’y loger.

 
 

Le FILTRACON® FILTRACHECK & AMBICHECK

Vous disposez déjà d’une installation d’aspiration, mais ne savez pas si elle remplit les fonctions exigées. Ou bien le type de contrainte a évolué avec le temps. Ce sont des raisons qui justifient une analyse adéquate. Vous aurez ensuite la certitude que l’installation existante correspond à votre objectif ou, le cas échéant, qu’elle doit être adaptée aux exigences actuelles ou futures.

 

 

Gamme de services